Sommes-nous sur terre, comme on l’affirme si souvent, uniquement pour servir notre propre survie et nos intérêts personnels ? Est-il vraiment dans la nature humaine de nous poignarder dans le dos les uns des autres pour gravir les degrés de la hiérarchie ? Le comportement égoïste et l’esprit excessif de compétition, souvent justifiés comme instinctifs et conformes aux théories de l’évolution, sont dans ce livre magistralement remis en cause.

Un livre brulant d’actualité au moment où la crise met en exergue les terribles excès de l’individualisme et du primat donné à la notion de concurrence. Fort de son expérience sur le terrain , de ses recherches en anthropologie, psychologie, comportement animal et neurosciences, de ses expériences en laboratoire sur les chimpanzés, les bonobos et les singes capucins – ainsi que sur les dauphins et les éléphants – Frans de Waal , le plus célèbre des ethologues, nous montre également, exemples à l’appui, que de nombreux animaux sont prédisposés à prendre soin les uns des autres, à s’entraider et, dans certains cas, à se mobiliser pour sauver la vie des autres. Bref la possibilité d’empathie n’est pas comme on le croyait jusqu’alors le propre de l’homme ! Ecrit dans un langage accessible à tous, regorgeant d’anecdotes, marqué par un humour empreint d’ironie et par une intelligence incisive, "L'âge de l’empathie", en mettant la coopération au cœur de l’évolution des espèces, ouvre des perspectives passionnantes dans les domaines de la politique, de l’économie et dans notre manière d’être au monde.

L’âge de l’empathie. Leçons de la nature pour une société solidaire par Frans de Waal, traduit de l’anglais par Marie-France de Paloméra, Editions LLL Les Liens qui Libèrent, 400 pages, prix : 22,50 €

L’auteur : Frans de Waal, docteur en biologie, professeur de psychologie à l'université Emory d'Atlanta et directeur du centre Living Links du Yerkes Primate Center. (Etats-Unis), membre de l'Académie américaine des sciences et de l'Académie royale des sciences des Pays-Bas, est l'un des plus éminents éthologues et primatologues actuels. Il est déjà l'auteur de plusieurs ouvrages, dont La Politique du chimpanzé (Odile Jacob, 1995), Bonobos, le bonheur d'être singe (Fayard, 1999), De la réconciliation chez les primates (Flammarion, 2002), Album de famille (Fayard, 2003), le Singe en nous (Fayard, 2006).

Interview en français de Frans de Waal à l'occasion de la sortie de son livre - par Marc Giraud

Lire l’nterview de Frans de Waal par Laurent lemire sur le site agitateur-idees.fr

http://www.agitateur-idees.fr/Site/suite.php?art=462

Video en anglais sur le site bigthing.com
Frans de Waal : "les primates peuvent nous apprendre beaucoup sur les origines de la justice, du pouvoir et de la morale". Il tire les déductions de son travail sur les primates pour décrire l’évolution de la morale dans les sociétés humaines.

Frans De Waal Says Primates Can Teach Us A Great Deal About The Origins Of Justice, Power And Morality
EMORY UNIVERSITY - Atlanta, GA
Frans de Waal is director of the Living Links Center at the Yerkes National Primate Research Center and a professor of psychology at Emory University. His current research includes food-sharing, social reciprocity and conflict-resolution in primates, as well as the origins of morality and justice in human society. De Waal draws on his own work with primates to illustrate the evolution of morality.