Imaginature entête du blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, 26 octobre 2010

Développement durable

Isolation / innovation

Sélectionné sur le web

Le Moniteur propose un dossier très complet sur les isolants biosourcés (issus de matière première animale ou végétale).  Voir ci-après.

Par ailleurs du 13 au 20 novembre 2010, la Fédération Française Tuiles et Briques / FFTB, à l'occasion du lancement de son nouveau site www.monomur.com, offre de gagner les conseils gratuits et personnalisés d'un coach en éco-construction, en l'occurence un architecte urbaniste spécialisé depuis 1981 dans l'approche environnementale des projets d'aménagements et de construction, précurseur de l'éco-construction (approche bioclimatique, éco-matériaux, relations habitat et santé…)

Construction durable

Sur un marché dominé par les isolants minéraux, les isolants biosourcés, à base de matière première animale ou végétale, quoiqu'encore marginaux, gagnent du terrain. Ces nouveaux matériaux renouvelables ont l'avantage de présenter un bilan écologique positif.

Le polystyrène, les laines de verre et de roche, bref les isolants traditionnels représentent toujours l'écrasante majorité du marché de l'isolation. Néanmoins, les isolants issus du recyclage du papier ou de vêtements, tel Métisse d'Emmaüs, et les isolants d'origine végétale ou animale sont présents dans de plus en plus de projets. La paille pour une école à Issy-les-Moulineaux, la fibre de bois pour des logements sociaux dans les Alpes ou encore la ouate de cellulose pour une tour de bureaux à Dijon, l'heure est à l'isolation « low tech ». D'après l'Association Syndicale des Industriels de l'Isolation Végétale, créée fin 2009, les isolants biosourcés représentent environ 5% du marché et pourraient rapidement atteindre les 10%. (…)
Lire le dossier

(extrait de l'article du Moniteur)

mardi, 3 novembre 2009

Evénements

Batimat salon 2009 consruction durable

Placée sous le thème de la rénovation durable des bâtiments et de l’efficacité énergétique, cette 27ème édition du salon professionnel Batimat qui se tient à Paris tous les 2 ans est le plus grand rendez-vous international de la construction.
Avec près de 135 000 m2 d’exposition, 7 espaces et 48 pays représentés, il rassemble l’offre internationale la plus exhaustive de produits, de matériels et de services, et le plus grand nombre de professionnels français et internationaux (maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrage, entrepreneurs et distributeurs). C'est l'occasion de découvrir les solutions techniques, qui entreront dans les projets de construction et de rénovation durables de demain. Il est l’illustration d’un an d’engagement et de réalisations des professionnels pour concevoir le bâtiment de demain répondant aux recommandations du Grenelle de l’Environnement. 

Les maisons de demain

Ainsi à l'entrée du Parc des Expositions Porte de Versailles, BATIMAT en partenariat avec les magazines EcologiK et Architectures A Vivre, a installé une animation-phare : la construction de maisons Be-Green, deux maisons de ville en bois à empreinte écologique minimale et un bilan énergétique neutre, l'une de 90 m2 et l'autre de 140 m2 avec un étage partageant un espace commun (buanderie, local à vélos, garage...). La conception de ces deux maisons jumelées leur permet d'accueillir une personne à mobilité réduite. L'une des maisons est à énergie positive et l’autre passive (bilan énergétique proche de zéro). Ces dispositifs architecturaux obéissent aux principes bioclimatiques afin de capter l’énergie solaire en hiver et de s’en protéger à la saison chaude.

Autre idée intéressante, la Maison des Gestes et du Développement Durable, une maison itinérante conçue à partir d’une idée de Michel Chevalet. Ce projet permet de présenter aux professionnels et au grand public une vitrine technologique et une vulgarisation des techniques de construction correspondant aux nouvelles normes de 2012 en matière de consommation d’énergie, issues des avancées du Grenelle de l’Environnement. La Maison des Gestes et du Développement Durable est une maison modulaire bioclimatique de 80 m2 qui vise à réduire de 20% notre consommation énergétique. Après un premier tour de France, cette maison itinérante présente à BATIMAT 2009 (face au Pavillon 1) des solutions architecturales, techniques et environnementales BBC (à savoir 50 kW/heure/m2/an). Les objectifs de consommation définis en matière de chauffage et d’eau chaude sanitaire dans cette maison sont obtenus grâce à la conjugaison de plusieurs dispositifs : une isolation renforcée, une toiture végétalisée, un système de ventilation double flux, des doubles vitrages peu émissifs, une chaudière solaire à condensation, une façade couverte de panneaux photovoltaïques.

La Maison des Gestes et du Développement Durable est soutenue par le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire, l’ADEME, la fondation Prince Albert II de Monaco et GDF Suez.

Selon le 2ème rapport du WBCSD, présenté au printemps 2009, les bâtiments sont responsables de 40% de l’utilisation de l’énergie mondiale, or cette consommation pourrait être réduite de 60 % d’ici à 2050 par des efforts de constructions et de réhabilations adaptées.

Batimat - salon pour les professionnels

du 2/11/09 au 7/11/09

Paris Expo- Porte de Versailles - 75015 Paris - France

le site de Batimat : www.batimat.com

mardi, 1 septembre 2009

Evénements

Habiter écologique… jusqu'en novembre !


Alors que la crise écologique et économique mondiale impose un tournant dans nos modes de vie, l’objectif de cette exposition est de donner aux professionnels et aux usagers, en particulier aux jeunes, l’envie de participer à ce challenge.

Elle met en valeur l’approche globale et pluridisciplinaire qui mène à un habitat ancré dans un territoire, socialement équitable, écologiquement soutenable et économiquement viable. De Wright à Murcutt, une vingtaine de projets, issus d’une même éthique mais aux esthétiques variées, offre un panorama dans le temps et dans l’espace, qui va du low-tech au high-tech.
La séquence consacrée à l’approche française rend hommage à dix pionniers avant un zoom sur de l’habitat intermédiaire, alternative éco-responsable à la maison individuelle.
Les projets d’éco-habitat en cours et les réalisations environnementales du secteur tertiaire qui terminent l’exposition ont été choisis pour donner envie à chaque visiteur de passer à l’acte à son échelle.
Six « salons » donnent la parole à des scientifiques et des acteurs du bâtiment. Une écothèque met à la disposition des visiteurs ouvrages et informations sur la construction éco-responsable.
Sensibilisation et formation sont destinées à tous : les enfants au sein de l’atelier pédagogique ; les usagers avec une série de cours publics ; les professionnels à travers des séminaires thématiques, des conférences et des films.

HABITER ECOLOGIQUE
Quelles architectures pour une ville durable ?
Jusqu'au 1er novembre 2009
Cité de l'architecture & du patrimoine - Galerie haute des expositions temporaires
Palais de Chaillot  1 place du Trocadéro  75116 Paris
Ouverture tous les jours de 11h à 19h, nocturne le jeudi jusqu'à 21h, fermeture le mardi.