Imaginature entête du blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, 19 novembre 2014

Livres - articles

Giuseppe Penone à découvrir à Grenoble et dans le n°67 de L'Alpe

Giuseppe Penone à découvrir dans le N° 67 de la Revue L'Alpe et jusqu'au 22 février 2015 au Musée de Grenoble

Né dans les Alpes, cet artiste majeur est accueilli à Grenoble pour sa première grande exposition dans un musée français après la rétrospective que lui avait consacré le Centre Pompidou il y a dix ans. L’occasion d’aller rencontrer chez lui, en ses terres, une personnalité forte et attachante de l’art contemporain. Par Pascal Kober, rédacteur en chef de L’Alpe.

Evoquer l'œuvre de Giuseppe Penone conduit invariablement à parler de la nature, au sens plein et primordial du mot, comme origine et source toujours renouvelée de son inspiration. Le terme même d'inspiration paraît ici un peu faible, tant les liens qui unissent l'artiste aux Eléments sont d'une singulière puissance. 

[…]

Il n'empêche que, benjamin des protagonistes de l'Arte Povera, il entame dès 1968 - il n'a alors que 21 ans - l'une des oeuvres les plus intenses et les plus riches de ces trente dernières années. Son approche de la nature s'appuie avant tout sur celle de notre corps durant la longue chaîne de l'évolution humaine. Connaissance intuitive, infra-verbale, que nos sens nous transmettent lorsque soudain ils reconnaissent une sensation tactile, une odeur, une image, une saveur ou un son, et qui marque de son sceau l'alliance, chaque fois renouvelée, de l'homme avec l'Univers. Aussi l'artiste se fait-il tout d'abord réceptacle : corps ouvert au monde, aux forces qui l'animent, aux énergies qui le traversent. Pour être ensuite celui par qui s'exprime la nature dans ses manifestations les plus imperceptibles (la croissance, le souffle, l'érosion...) en des gestes simples et primordiaux, des formes d'une étrange familiarité, essentielles et belles.

Source : Art Point France

 

Penone, vision empathique et paradoxale d'un monde décrypté jusqu'à l'intime

Arte Povera ou l'infinie richesse de la pauvreté

Penone ne cherche pas le beau, il se met à son écoute. Il entre dans la trame de l'univers qui nous entoure, en cherche la source, l'observe, la fixe, et parfois en détourne les éléments de leur cycle naturel pour mieux en restituer la réalité. 

[…]

Nous sommes face à une nature omniprésente, presque familière à nos mémoires et à nos regards habitués à emmagasiner mécaniquement notre environnement, mais elle est, ici, décryptée et dévoilée jusque dans sa partie intime et invisible. 

Edith Lassiat
Paris, septembre 2004  (Rétrospective à Beaubourg)

Source : Exporevue.com


Giuseppe PENONE
jusqu'au 22 février 2015 au Musée de Grenoble 

5, place Lavalette 38000 Grenoble 

Téléphone : 04 76 63 44 44

Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h00 à 18h30


L’Alpe veut aider à faire en sorte que notre monde se construise non sur le fanatisme mais sur la culture, la tolérance et la curiosité.

L’esprit de L’Alpe

À bien des égards, L’Alpe est un OVNI dans le monde de la presse et représente une belle aventure journalistique, totalement atypique en Europe. Inspirée par quelques grands ancêtres comme Le Chasse-Marée (revue d’ethnologie maritime, créée par Bernard Cadoret en… 1981 !) ou d’autres, plus régionaux comme 303 (la revue culturelle des pays de Loire, créée par Jacques Cailleteau en 1984) ou Le Festin (patrimoine et culture en Aquitaine, créée par Xavier Rosan en 1989), elle est aujourd’hui suivie avec beaucoup de bonheur par d’autres remarquables revues plus généralistes comme XXI (l’information grand format) ou encore 6 Mois (le XXIe siècle en images).

Lancé en 1998 par un éditeur grenoblois (Jacques Glénat) en collaboration avec une grande institution culturelle publique (le Musée dauphinois), ce trimestriel thématique veut faire partager au public, sous la responsabilité d’une équipe de journalistes, les recherches des scientifiques qui étudient l’arc alpin. En somme, un regard nouveau sur le monde alpin européen, sa diversité culturelle, ses patrimoines et bien évidemment son devenir. L’Alpe surprend par la pertinence de ses analyses (des textes de création confiés aux meilleurs spécialistes) et par la qualité, inégalée, de son iconographie qui dépasse les chromos pour s’intéresser à l’envers du décor.

Architecturée autour d’un dossier principal qui occupe environ 60 des 100 pages de chaque numéro, la revue utilise les apports des sciences humaines pour porter un regard inédit et (im)pertinent sur le monde alpin dans toutes ses composantes.

L’Alpe est également attachée à l’actualité et à la prospective.

Publiée et imprimée en région, L’Alpe est diffusée à l’international, en kiosques, en librairies et sur abonnement : France, bien sûr, mais aussi Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Grande-Bretagne, Italie, Luxembourg et Suisse et même jusqu’au Canada, au Maroc, en Nouvelle-Zélande, en Slovénie, en Tchéquie ou encore aux USA.

Pour vous abonnez-vous à l'Alpe ici : http://www.lalpe.com/abonnements/

samedi, 25 octobre 2014

Livres - articles

Empoisonnement universel : crime impuni ?

Un empoisonnement universel : Comment les produits chimiques ont envahi la planète par Fabrice Nicolino

Le résumé de l'éditeur :

C’est un livre sans précédent. Jamais on n’avait essayé de réunir tous les points pour faire enfin apparaître le dessin complet. Comment en est-on arrivé là ? Comment et pourquoi l’industrie chimique a pu libérer dans l’eau, dans l’air, dans le sol, dans les aliments, et jusque dans le sang des nouveau-nés plus de 70 millions de molécules chimiques, toute différentes les unes des autres ? Quels sont les liens entre le temps des alchimistes et celui du prix Nobel de chimie Fritz Haber, grand criminel de guerre ? D’où viennent Bayer, BASF, Dow Chemical, DuPont, Rhône-Poulenc ? Comment est-on passé de la bakélite des boules de billard et des combinés du téléphone au nylon, puis au DDT et aux perturbateurs endocriniens ? Pourquoi des maladies comme le cancer, l’obésité, le diabète, Alzheimer , Parkinson, l’asthme et même l’autisme flambent toutes en même temps ? Qui est Théo Colborn, la Rachel Carson du XXIe siècle ? Pourquoi l’OMS, la FAO, l’ONU ne bougent-elles pas ? Pourquoi les agences de protection françaises regardent-elles ailleurs ? Comment les normes officielles ont-elles été truquées ? Que contient vraiment l’eau dite potable ? Comme les transnationales ont-elles organisé une désinformation planétaire sur cet empoisonnement universel ? Y a-t-il une chance de s’en sortir ? Pour la première fois, tout le dossier est enfin rendu public. Il est effrayant, mais un peuple adulte n’a-t-il pas le droit de savoir ? Ce livre, qui donne des noms, des faits, des accointances, ne peut rester sans réponse. C’est l’heure de se lever.

Publié aux Editions : Les Liens qui Libèrent

ISBN : 9791020901736

- le blog de Fabrice Nicolino : Planète sans Visa

http://fabrice-nicolino.com/index.php

- Fabrice Nicolino et son livre dans CO2 Mon Amour l'émission de Denis Cheyssoux sur France Inter 

http://www.franceinter.fr/emission-co2-mon-amour-fabrice-nicolino-linvite-de-co2-pour-son-enquete-sur-la-chimie

dimanche, 15 juillet 2012

Evénements

Jean-Henri Fabre au Jardin des Plantes

Une exposition au Cabinet d'Histoire du Jardin des Plantes.

Au moment où l'intérêt du public pour Jean-Henri Fabre est relancé par la publication d'un ouvrage consacré à sa vie et à son oeuvre, et à l'occasion du transfert à la bibliothèque des archives du docteur Legros (son biographe officiel), le Cabinet d'Histoire retrace le parcours remarquable de ce grand naturaliste. Ses travaux, ses livres, ses aquarelles, ses photographies y sont présentés, accompagnés de quelques-uns des spécimens qu'il a patiemment observés dans son Harmas, sa maison de Sérignan du Comtat où il étudia et résida jusqu'à sa mort en 1915 et qui est aujourd'hui un des sites du Muséum.

Admirée par Darwin et Bergson, récompensée par l'Institut de France, l'œuvre de Jean-Henri Fabre mérite d'être constamment mise en valeur : naturaliste au plein sens du terme, c'est-à-dire infatigable observateur des richesses et des formes diverses de la nature, tour à tour entomologiste, cryptogamiste ou géologue, Jean-Henri Fabre a su transmettre son savoir. Il a su trouver les mots pour raconter la nature, tout comme il le faisait quand il enseignait à ses jeunes élèves à Avignon, et c'est de ce magnifique talent de conteur de la nature qu'est née son œuvre immense, vouée à une postérité infinie.

Source : Mnhn

Jean-Henri Fabre et le Muséum

Exposition du Lundi 25 Juin 2012 au Lundi 08 Octobre 2012

Cabinet d'histoire du Jardin des Plantes - 57 rue Cuvier 75005 Paris.  

Tarifs : 3 euros/1 euro.  Horaires : tous les jours de 10 h à 16 h 40, sauf le mardi et le 1er mai.

+ 1 Exposition virtuelle :  Jean-Henri Fabre 1823 - 1915

Cliquez ici pour la découvrir. Des pages très complètes réalisées par le Muséum national d'histoire naturelle  

 

Harmas Jean-Henri Fabre

84830 Sérignan du Comtat

Ouverture au public. Du 1er avril au 31 octobre selon horaires saisonniers. Fermé : le 1er mai, samedi matin, dimanche matin et le mercredi toute la journée.

Tél : 04 90 30 57 62 - Fax : 04 90 70 11 25

http://www.museum-paca.org/harmas-collections.htm

Légendes photos :

Jean-Henri Fabre à l'âge de 60 ans © MNHN, Direction des Bibliothèques et de la Documentation
Carte postale représentant l'harmas de Jean-Henri Fabre, © MNHN Paris, Service audiovisuel, Patrick Lafaite

LIVRES

• Fabre en son Harmas de 1879 à 1915

Slézec, Anne-Marie

Paris : Edisud / Ed. du Muséum, 2011

• Le monde des insectes et autres arthropodes

[photographies de] Jean-Claude Teyssier ; textes de Jean-Henri Fabre. 

Neuilly-sur-Seine : M. Lafon, DL 2008

jeudi, 15 mars 2012

Livres - articles

Gaston-Paul Effa : l'initiation à un monde métissé

L'écrivain Gaston-Paul Effa signe un nouveau roman où son Afrique natale tient le rôle-titre, Afrique d’où le narrateur vient et où il revient pour achever une quête initiatique. À mi-chemin entre conte philosophique plein de poésie et autobiographie librement inspirée, il nous emmène plus loin qu‘un questionnement identitaire individuel vers une réflexion sur l’évolution des sociétés humaines. Il s’inscrit en plein dans l’air du temps, résonnant de concert avec d'autres œuvres et quelques polémiques du moment en France.

• Je la voulais lointaine, Gaston-Paul Effa, Editions Actes Sud. Le sanglot de l’homme noir, Alain Mabanckou, Éditions Fayard, et aussi Black Bazar, album CD publié chez Lusafrica, produit par A. Mabanckou. 

• La France noire, Trois siècles de présence, sous la direction de Pascal Blanchard, Éditions de La Découverte • Noirs de France, série documentaire en 3 volets réalisée par Pascal Blanchard et Juan Gélas, DVD, Éditions Phares et Balises. 

• Exhibitions : l'invention du sauvage, exposition au Musée du Quai Branly, Paris, jusqu'au 3 juin 2012.

Lire la suite...

lundi, 2 janvier 2012

Photographie

Découvrir le tichodrome


Tichodrome, follet de l'à-pic, un livre de Christophe Sidamon-Pesson, qui réside dans les Hautes-Alpes, spécialisé dans la photographie de nature. Ses photographies sont régulièrement primées dans des concours nationaux et internationaux.

De 2009 à 2011, il a réalisé l'un de ses rêves : partager la vie du tichodrome, au cœur des Alpes. Symbole des parois abruptes des montagnes les plus escarpées, avec ses grandes ailes rouge carmin, le tichodrome a provoqué chez le photographe une véritable passion. Après l'apprivoisement du vide à près de trente mètres au-dessus du sol, une approche empreinte du plus profond respect et de longues journées à guetter le passage de l'oiseau, il nous dévoile le tichodrome, très peu souvent photographié, sous des aspects inhabituels, voire totalement inédits. Des images où la réalité côtoie le merveilleux et la poésie.

Le Parc national des Ecrins a apporté son concours à cet ouvrage par des contributions textuelles de gardes-moniteurs qui relatent leur rencontre avec cet oiseau mythique des falaises.

Aux Éditions Hesse, 23,5 x 26 cm, 100 photographies couleurs – 160 pages - 39 €
en librairie, dans les Maisons du Parc des Ecrins et sur la boutique en ligne du Parc, des Editions Hesse ou sur celle de l'auteur

http://www.ecrins-parcnational.fr

http://www.c-sidamon-pesson.com/

La page du Tichodrome sur le site de Christophe Siamon-Pesson

http://editionshesse.com/?tag=christophe-sidamon-pesson Les éditions Hesse

samedi, 5 novembre 2011

Photographie

Les lumières du crépuscule

Une remarquable exposition du photographe naturaliste Vincent Munier qui explore les subtiles clartés du jour accompagnée de textes de l’écrivain Pierre Pelot, scénographiée par le Museum Aquarium de Nancy. Jusqu'au 30 avril 2012. Tout au long de son parcours déjà impressionnant, Vincent Munier a su capter comme nul autre ces lueurs, ces reflets, ces ombres subtiles que dessinent les heures bleues du début et de la fin du jour, aussi bien dans ses Vosges natales qu’aux confins de la planète.

Dans ses photos se ressent toute sa passion qui magnifie des influences sans conteste asiatiques où les frontières de la photo, du dessin et de la gravure s’estompent dans une poésie des formes et des teintes. L’épure, la simplicité, la quintessence, dire l’essentiel en quelques touches et pourtant derrière tout cela un travail incroyable,une maîtrise technique exceptionnelle, une prouesse physique dans des conditions climatiques extrêmes, le plus souvent. « J’essaie d’être à la frontière du réel et de l’imaginaire !? mais c’est un peu prétentieux ! J’aime lever juste légèrement le voile … pour rester dans la suggestion », ce sont les termes précis de Vincent Munier, membre de l’International League of Conservation Photographers, pour décrire son travail lors d’une interview pour le projet Wild Wonders of Europe. Avec une constance dans ses choix esthétiques, il a construit pas à pas une œuvre véritable, avec une patience, une exigence, un œil, qui plus qu’un photographe en font un artiste et un artiste engagé. C’est cette sensibilité, en convergence avec sa propre philosophie pédagogique et de protection de la nature, que le Muséum Aquarium de Nancy a voulu donner à voir, dans une exposition initiée et scénographiée par ses équipes, avec une réussite indiscutable.

Texte © Imaginature - Photos ci-dessus © Vincent Munier et Muséum Aquarium de Nancy

Lire la suite...

mercredi, 2 février 2011

Evénements

Table ronde "catastrophes naturelles et société" au Salon du livre des Sciences Humaines - le 6/2/11

Au salon du livre des sciences humaines, découvrez des livres pour comprendre le monde !
Après avoir exploré le thème de l’humanisme en 2010, la Fondation Maison de sciences de l’homme choisit, pour cette cinquième édition, d’ouvrir les débats aux questions de sociétés qui répondent aux attentes d’un public désireux de se dégager de l’urgence des médias pour réfléchir, grâce aux livres et aux auteurs.

A noter, une table ronde intitulée :

Fléaux et catastrophes

Que révèlent-ils de nos sociétés ?

Table ronde animée par Frédéric Keck (CNRS-EHESS)
Avec :
Romaine Huret, Katrina, 2005, Éditions de l’EHESS
Emmanuel Le Roy Ladurie, Histoire humaine et comparée du climat, Fayard
Sandrine Revert, Anthropologie d’une catastrophe, Presses de la Sorbonne nouvelle
Ouragan, raz-de-marée ou épidémies, une catastrophe naturelle n’est pas seulement un ensemble de phénomènes physiques mais aussi un événement social et politique. Il s’agit ici de comprendre comment les sociétés affrontent et dénouent de telles tragédies.
Salle Margaret Mead, Dimanche 6 février 2011, 16h30-18h

LE SALON DU LIVRE DE SCIENCES HUMAINES - 5e édition
se déroule sur trois jours, du vendredi 4 février au dimanche 6 février 2011
à l’Espace d’animation des Blancs-Manteaux, 48 rue Vieille du Temple 75004 Paris.
Horaires : vendredi 4 février 2011 de 14h à 22h - inauguration à 19h _
samedi 5 février 2011 de 11h à 20h et dimanche 6 février 2011 de 11h à 20h.
Pour en savoir plus : http://www.salonshs.msh-paris.fr

Le dernier numéro (n° 36) de la revue de la Bnf, paru en 2010, comporte un dossier "Emmanuel Le Roy Ladurie, historien du climat".
Les textes de ce dossier, réalisé sous la direction de Yann Fauchois, prolongent les contributions données à une journée d’étude organisée en hommage à Emmanuel Le Roy Ladurie en 2009 à la BnF, dont une section était consacrée à l’histoire climatique.
Dans le texte inédit qu’il présente ici, Le Roy Ladurie nous donne sa vision la plus récente de l’évolution dans la longue durée du climat européen. Emmanuel Garnier revient sur la place tenue par les historiens dans les débats actuels sur la question du réchauffement. Anouchka Vasak analyse l’évolution de la pensée « ladurienne » sur l’histoire du climat. Valérie Daux présente sa reconstruction des climats du passé à partir des dates de vendanges.
Feuilleter des extraits en ligne
http://editions.bnf.fr/livres/RBNF36/index.htm

mardi, 28 décembre 2010

Livres - articles

Et l'homme créa la vie par Joël de Rosnay

Le partage du savoir. Paru en 2010 aux  Editions Les Liens qui Libèrent, le dernier livre de Joël de Rosnay "Et l’homme créa la vie, la folle aventure des architectes et bricoleurs du vivant", écrit en collaboration avec Fabrice Papillon, est maintenant téléchargeable intégralement, gratuitement et en toute légalité sur le blog dédié www.hommecreavie.com
en cliquant sur la mention "Télécharger le livre" au dessus de la couverture, à droite de la page du blog, vous pouvez lire la totalité du livre en ligne, en accord avec les Editions "Les Liens qui Libèrent" (LLL)
Cette version .pdf est plus complète que la version initiale, car elle comprend les notes de bas de page, l'index, le glossaire et la bibliographie. Sur le blog, vous trouverez aussi tous les articles de presse relatifs à l'ouvrage. Infos de synthèse concernant Joel de Rosnay dans Le carrefour du futur sur le site de la Cité des Sciences

• Le pitch par l'éditeur : Pour la 1ère fois dans l'histoire, l'espèce humaine peut créer ou recréer le livre de la vie. Avec des conséquences inouïes : donner naissance à de nouveaux organismes, implanter des puces dans le cerveau, fabriquer des robots "humains"....Les enjeux sont considérables en matière de santé (lutte contre les maladies ou le vieillissement) ou d'environnement... Mais également terrifiants si l'on se projette un peu plus dans le futur : contamination des espèces, bioterrorisme, machinisation de l'humain....
Scientifique de renommée mondiale et auteur de nombreux best-seller, Joël de Rosnay, avec le journaliste Fabrice Papillon, nous convie à une plongée vertigineuse et passionnante dans le monde de la biologie contemporaine

• Le débat vidéo : Sur ce même thème découvrez aussi ci-dessous le débat vidéo du site Universciences : Vers de nouvelles espèces « artificielles » ? durée : 33 min - Avec Raphaël Enthoven, philosophe, et Joël de Rosnay, biologiste.

<div class="alt"><a target="_blank" href="http://www.universcience-vod.fr/media/2615/vers-de-nouvelles-especes-l-artificielles-r--.html" title="Vers de nouvelles espèces « artificielles » ?">Vers de nouvelles espèces « artificielles » ?<br/><img src="http://video.universcience.tv/csi-tv/20101208-102631/thumbnail_1_stretch.jpg" alt="Vers de nouvelles espèces « artificielles » ?" border=0 /></a><br/><p>Avec Raphaël Enthoven, philosophe, et Joël de Rosnay, biologiste.</p> <p> </p> <p>Débat en 3 parties accessibles dans MENU / chapitres.</p> <p> </p> <p>Réalisation : Sylvie Allonneau</p> <p> </p> <p>Production : Universcience 2010</p> <p> </p></div>

samedi, 18 décembre 2010

Livres - articles

Les variations nordiques de Vincent Munier

Des idées totalement nature pour vos cadeaux ? à offrir ou à se faire offrir le coffret des Variations nordiques de Vincent Munier, le livre Wild Wonders - Nature Sauvage d’Europe (Une des impressionnantes photo des « ovibos » capturée par Vincent orne la couverture) sans se priver par ailleurs du superbe calendrier 2011 de Vincent.

Le coffret comporte 10 tirages artistiques de Vincent (sur papier de création Natural Evolution 320 g), et un film relatant la genèse de ces images (DVD de 26 mn) réalisé par Laurent Joffrion.
Vincent a mené cette expédition hivernale dans les montagnes du Dovrefjell en Norvège dans le cadre du projet Wild Wonders of Europe à la recherche des ovibos, les fascinants bœufs musqués. C’est son carnet de voyage, l’intimité de sa quête solitaire qui est restitué ici par son ami le réalisateur laurent Joffrion grâce à une grande et belle complicité. Les Québecois ont eu droit à l'avant-première de ce film lors de la grande expo "Etat sauvage" à Montréal.

Wild Wonders of Europe, c'est pendant près d'un an, 69 des plus talentueux photographes naturalistes européens qui ont voyagé dans 48 pays pour nous révéler l'incroyable richesse et l'étonnante diversité de l'héritage naturel de ce continent. Outre le site web qui retrace cette aventure extraordinaire, une sélection de photos a été rassemblée dans un ouvrage collectif magnifique.

C’est un plaisir de revenir sur ces hauts plateaux du Dovrefjell!

Mais ici, la mission est un vrai challenge ; car ma dernière virée hivernale là bas j’avais été trés chanceux! toutes les conditions que je souhaitais étaient rassemblés…tempêtes, neiges fraîches, blizzard et les boeufs musqués. Du coup,  quelques bonnes images.

Aprés environ 34 heures de route, enfin j’arrive:  une grande “respiration” de retrouver ces sommets ventés. Il fait un froid sec! -27° à Dovre. la neige grince sous mes semelles, et les narines collent à chaque inspiration…

[…] La météo annonce un temps stable, peu de vents, et un peu moins  froid…humm! bad news! Je change d’endroit et  m’équipe pour passer 3 jours sur le terrain, plus au nord du Parc. La pulka est lourde! plus de 50kg…et faire la trace!  le début est difficile. C’est calme, trés calme. Peu de traces d’animaux…quelques traces de lagopèdes des saules, et j’ai la chance d’en apercevoir un avant qu’il ne décolle devant moi. je passe plusieurs heures à l’approcher. magique la neige tombe…

Plus tard, dans le brouillard au loin, un hurlement, deux… des renards roux, superbe ambiance… Ce sont les seules êtres vivants que j’ai croisés… sinon rien, la vie est au ralenti dans cet océan de neige. "

21 février 2009 - Vincent Munier - Norvège

 

 

Coffret "Nordic Variations"10 photographies / DVD 26 minutes de vidéo / Version originale française / Sous-titrage anglais / Prix public 39 euros
Calendrier 2011 / C'est un grand format : 33 x 55 cm ! Arctic Paper (gamme Munken) - Photographies : Vincent Munier- Graphisme : Hervé Rivoland

• en vente dans la boutique virtuelle du site de Vincent 

Wild Wonders / Nature Sauvage d’Europe
(ouvrage collectif) Éditions de la Martinière, Paris, 2010 format : 240 x 320 mm, hardcover with jacket cover - 288 pages, 240 pages photographies couleur/ Prix : 39,95 euros

• en vente sur le site de Wild Wonders : page dédiée


lundi, 6 décembre 2010

Evénements

La biodiversité dans votre jardin

Claude Bureaux, maître-jardinier au Jardin des Plantes de Paris et chroniqueur horticole sur France Info animera une conférence le 16 décembre à Paris sur le thème "Jardinage et biodiversité".
Claude Bureaux fera partager son expérience et sa conception du jardinage raisonné, dont les pratiques sont basées sur une bonne connaissance de son jardin. Le jardinier doit apprendre à observer, à cerner les atouts et les contraintes de son jardin, avant même de le cultiver. L’observation de la végétation spontanée ou des plantes cultivées chez vos voisins peut vous aider à identifier la nature et les caractéristiques du sol. Cela vous permettra de choisir des plantes bien adaptées et qui auront donc toutes les chances d’être en bonne santé, en se contentant des conditions locales.
Le jardinage raisonné c’est jardiner avec la nature et donc privilégier la prévention aux mesures curatives. Claude Bureaux donnera également ses conseils pour bien nourrir son sol et ses plantes, soigner et entretenir de manière raisonnée en évitant les produits chimiques et en économisant l’eau.
Vous découvrirez aussi comment vous pouvez favoriser la biodiversité dans votre jardin en y réservant une place à la faune et à la flore sauvage.

Cette conférence sera suivie de la vente et de la signature du livre « Sur les pas d’un maître jardinier » de Claude Bureaux et Nadia de Kermel, paru aux éditions Rue de l’échiquier, dans la collection Conversations écologiques). Une bonne idée de cadeau pour Noël !


jeudi 16 décembre 2010, de 18h à 20h
A l’auditorium de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF)
au 84 rue de Grenelle – 75007 Paris
(Métro Rue du Bac)
Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles
Pour plus d’informations : Natureparif - 01 75 77 79 04

- page 1 de 5