Imaginature entête du blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot clef - Faune sauvage

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, 12 avril 2014

Evénements

African Safari 3D


Une affiche originale et d'une très belle facture graphique pour un projet séduisant de prime abord :
montrer la faune sauvage africaine au travers d'un documentaire safari photographique, une expédition de 6000 km du désert de Namibie jusqu'au Kilimanjaro, et surtout en images 3D, ce qui n'avait jamais été fait. Mais à l'arrivée, déception en raison d'un scénario évanescent, pas de trame narrative consistante pour accrocher le spectateur, aucune bande son digne d'intérêt et pas de vrai étayage scientifique du propos. Dommage. Car on se prend à rêver à ce qu'aurait pu être ce film compte tenu des moyens mis en œuvre. Il se rattrape vaguement par une mise au devant de la scène des "coulisses" techniques, dont un ballon "revisité" tout exprès par l'aéronaute français Dany Cleyet Marrel. Sur le "Cinébulle", au lieu d'une lourde nacelle panier, s'arrime un banc en aluminium léger comportant une hélice, ce qui permet de diriger l'engin au lieu de le laisser dériver au gré du vent et augmente considérablement les possibilités de vol et offre quelques plans au ras de l'eau ou des arbres assez sympas. Quelques gros plans 3D intéressants des animaux : un beau manteau de panthère, un œil d'éléphant, une défense… Finalement même avec l'apport de la 3D, le réalisateur américain Ben Stassen ne vient guère concurrencer nos spécialistes français du genre, Yann Arthus Bertrand, Nicolas Hulot ou Luc Jaquet…

Documentaire 1h26 VF 3D • Sortie en salles : le 16 avril 2014 • Le site web : www.africansafari3d.fr

 

samedi, 30 juin 2012

Nature

Les gorilles, espèce emblématique

La consommation des pays riches entraîne la disparition de plus en plus d’espèces animales vulnérables sur l’ensemble de la planète. Chasse et destruction de leur habitat par exploitation forestière, agricole ou minière, en Afrique, en Indonésie, en Chine, au Mexique, au Brésil… la liste semble s‘allonger inexorablement. Pourtant certains continuent de lutter avec détermination pour tenter d‘enrayer ce fléau. Parmi ceux-ci, le zoo d‘Amnéville vient de lancer une opération d‘envergure en inaugurant un nouvel espace ambitieux dédié à une espèce emblématique, les gorilles, classés en danger critique d‘extinction sur la liste rouge de l‘UICN. Cette action aux visées de sensibilisation est adossée à son propre programme de conservation en Afrique via l‘ONG Awely, partenaire de longue date. 

Au Cameroun, à cinq heures de route de Yaoundé, en bordure de la réserve de faune du Dja, classée réserve de Biosphère par l‘Unesco, Awely démarre la construction d‘une école pour les enfants déscolarisés depuis plusieurs années. Elle sera la première marche pour l‘espoir d‘études plus longues afin de diversifier les activités des populations locales victimes de la pauvreté et faire baisser ainsi la pression de la chasse pour le commerce de la viande de brousse. Une plantation de cacao gérée par les parents sera installée pour générer un revenu. Des ateliers pédagogiques pour sensibiliser les enfants à la protection des gorilles et de la forêt compléteront ce dispositif. L‘étude menée aux principaux points de sortie de la viande sur le secteur pour bien appréhender les menaces en matière de chasse pesant sur les gorilles permettra d‘envisager la création de microprojets de revenus alternatifs là encore. Une démarche au plus près des besoins des populations, cohérente avec la réalité de cette interdépendance homme-animal. C‘est la philosophie fondatrice d‘Awely et ce programme s‘inscrit en hommage au co-fondateur du Zoo d‘Amnéville, décédé l‘été dernier, qui s‘investissait très largement pour la conservation de la faune sauvage.

à Amnéville, vous pourrez découvrir huit gorilles de l‘Ouest (Gorilla gorilla) en deux groupes distincts avec à leur tête chacun, un “dos argenté”, dont le plus imposant pèse 220kg et mesure deux mètres ! Un investissement financier de 11 millions d‘euros et deux années de travail ont permis de créer une installation exceptionnelle, la plus grande au monde avec celle du zoo du Bronx à New York dont elle s‘inspire. Émotion garantie lors de la visite.

photos © Christian Desgorces / Zoo d'Amnéville sauf Visiteurs © Imaginature

• Gorilla’s camp, nouvel espace dédié aux gorilles, Zoo d’Amnéville, entre Metz et Thionville, ouvert tous les jours toute l‘année, 
www.zoo-amneville.com 
• Awely, des animaux et des hommes, programme Jean-Marc Vichard pour les gorilles avec le Zoo d‘Amnéville  
www.awely.org 

lundi, 28 mai 2012

Environnement

L'observatoire de la biodiversite sur le net

Ce nouveau site présente les indicateurs de biodiversité développés par l'observatoire national de la biodiversité (ONB). La nouvelle stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) se dote d'indicateurs robustes, élaborés en concertation, compréhensibles par le plus grand nombre et utilisés pour orienter l'action en faveur de la biodiversité. Ces premiers indicateurs proposés sont organisés en réponse à de grandes questions de société concernant la biodiversité.
Ces propositions, accompagnées de l'ouverture de ce site le 22 mai 2012, Journée internationale de la biodiversité, s'enrichiront rapidement des travaux de l'ONB et des échanges autour des indicateurs publiés.

Afin d'améliorer les connaissance sur la faune, la flore, les paysages, les habitats naturels ou semi-naturels, près de 50 indicateurs sur l'état de la biodiversité sont déjà accessibles : état de la connaissance, surface d'aires marines protégées, artificialisation du territoire, nombre d'espèces menacées, dépense nationale pour la biodiversité, déplacement des espèces dû au changement climatique, espèces exotiques envahissantes, évolution de la pollution des cours d'eau…

Le site de l'ONB : http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/