« La nature, combien ça coûte ? » de Frédéric Denhez, collection Changer d’Ere (Delachaux & Niestlé, août 2007)
Journaliste et écrivain scientifiques, Frédéric Denhez aborde avec pertinence une des vraies questions que tout le monde se pose : celle du coût de l’écologie dans l’économie dont elle n’est pas nécessairement l’ennemie. Il montre avec de nombreux exemples à l’appui, que l’économie est indissociable de la nature et que l’on doit au plus vite désormais considérer cette dernière comme un capital à faire fructifier. Réintégrer l’écologie dans l’économie ? Oui, mais à condition de rompre avec certains dogmes en donnant un prix au vivant…en l’intégrant pour partie dans le marché. « L’époque des interrogations est toujours fertile » rappelle l’auteur. « Aujourd’hui, alors que la finitude du monde nous revient à la figure après un demi-siècle de déni, nous sommes contraints de créer une nouvelle façon de vivre sur une planète malade.
Une perspective angoissante ? Loin de là ! Une formidable opportunité de repenser notre développement… »