Imaginature entête du blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 31 mars 2014

Climat

Climat : nouvel avertissement du GIEC


© Isaac Cordal -  3 installations extraites des séries "Follow the leaders et  “Waiting for Climate Change,” . 

La première de ces images a fait le buzz sur les réseau sociaux, cette dernière semaine de mars, grâce à la légende ironiquement (et judicieusement ?) "inventée" par un internaute "Politicians discussing global warming". Elle fait partie en réalité de la série intitulée par l'artiste Isaac Cordal "Follow the leaders" et date de 2009 ou de 2012 (info précisée sur le site de l'artiste et sur son flux Flickr et d'après quelques internautes, il s'agirait d'une installation ayant eu lieu à Berlin) . "Follow the leaders is a critical reflection on our inertia as a social mass / Suivre les leaders est une réflexion critique de notre inertie en tant que masse sociale".  Vous avez dit "moutons de Panurge ?"

 Les 2 autres images sont elles par contre issues de sa série Waiting for Climate Change.

Isaac Cordal est un artiste plasticien espagnol qui réalise des installations de street art. Les liens et les extraits ci-dessous vous feront approcher de plus près sa démarche. 

 

Son site :

 http://cementeclipses.com

 

Isaac Cordal vu par France 3 - Reportage d'Eric Guillaud, publié le 23/08/2013

http://pays-de-la-loire.france3.fr/2013/08/19/voyage-nantes-isaac-cordal-ou-lexpo-quil-faut-avoir-vu-304261.html

Voyage à Nantes : Isaac Cordal ou l'expo qu'il faut avoir vu..

(…) véritable découverte, un artiste exceptionnel qui s'interroge - nous interroge - sur nos choix de société avec des installations étonnantes, sombres et poétiques, des mises en scène d'un monde à bout de souffle. Adepte d'un street art engagé, combatif, Isaac Cordal mène par son travail une réflexion profonde sur le progrès et ses effets secondaires, le libéralisme, l'individualisme, la misère, la crise économique bien sûr...

Isaac Cordal est espagnol alors, plus que d'autres peut-être, l'artiste voit et subit de plein fouet les effets dévastateurs de la crise. (…)

L'article de Libération pour le même événement à Nantes (17 juillet 2013)

http://next.liberation.fr/arts/2013/07/17/entente-cordal-a-nantes_919031

Entente cordal à nantes

 Les milliers de figurines en ciment de l’Espagnol sont l’un des temps forts du parcours d’art contemporain le Voyage à Nantes. (…)

Son obsession réside avant tout dans la fabrication de figurines en ciment d’une vingtaine de centimètres, uniquement des hommes, quinquas, un peu chauves, portant costume gris fatigué et cravate épuisée. Une société uniforme qui n’a plus rien à dire sur le monde qu’elle a elle-même rendu gris béton et qui subit la crise en se regardant s’immobiliser. (…)
Vues de près et individuellement, les sculptures de Cordal ne portaient pas franchement à la rigolade sur l’état de l’humanité, mais en mode village de fin du monde, aucun espoir n’est plus permis, sauf celui que la disparition définitive de cette civilisation entraînera nécessairement une reconstruction. Passée la surprise, les passants sont pour la plupart sous le choc, enfants compris, et les médiateurs attachés au lieu doivent davantage répondre à leurs interrogations sur le monde qu’à des questions techniques.(…)
A quelques minutes à pieds, Cordal sévit encore dans l’eau des douves du château. Cette fois-ci, ses personnages sont à l’échelle 1 mais n’ont plus que la tête hors de l’eau, parfois le torse, grâce à une bouée de sauvetage qui ne les sauvera de rien, les oiseaux du coin ayant déjà repris le pouvoir.(…)
Voir aussi Follow the leaders en installation à Nantes lors de la résidence de l'artiste (2000 pièces) / sur le site d'Isaac Cordal

Sa notice bio sur Artistaday   : 

http://artistaday.com/?p=10181 Isaac Cordal is a installation and street artist. Since 2006, he has been engaged in a nomad project called Cement eclipses.

His human figurines, standing only about 25cm tall, are made with cement and then reproduced using silicone moulds. They represent a kind of metamorphosis, whereby man trades his role of citizen for one as a piece of urban furniture.

Hiding among streets, sidewalks and walls in order to transform, little by little, the urban environment in its natural habitat, Cordal embodies the spirit of guerrilla street art. His work has been installed in urban areas of Berlin, London, Brussels, Liege, Barcelona, and Vigo, among others. Most of the photographs documenting this process were taken in London, where Cordal currently lives.


D'un glissement tout naturel ceci nous amène directement au nouvel avertissement du groupe intergouvernemental d'experts de l'ONU (GIEC) sur les impacts graves du changement climatique  à l'occasion de la publication, ce lundi 31 mars, du deuxième volet de leur cinquième rapport. 

REVUE DE PRESSE

Lire LE MONDE 31.03.14 : Nouveau rapport alarmant du GIEC sur le réchauffement climatique

Sécheresses, inondations, maladies, migrations, pénuries alimentaires, risques de conflit, etc. : le deuxième volet du cinquième rapport du groupe intergouvernemental d'experts de l'ONU sur l'évolution du climat (GIEC), publié lundi 31 mars, recense les impacts déjà observables du changement climatique.

Selon ce texte du GIEC, résultat d'un immense travail de lecture et de compilation de douze mille publications scientifiques, le changement climatique a eu ces dernières décennies des impacts « sur tous les continents et dans les océans », essentiellement sur les systèmes naturels. (…)  

Lire LE MONDE 31.03.14 : « Il est encore temps de s'adapter au réchauffement climatique »

Chat avec le climatologue Hervé Le Treut • Propos recueillis par Audrey Garric

Les sociétés ne sont pas suffisamment préparées au changement climatique en cours, ce qui met en péril leur sécurité et leur stabilité, prévient le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) dans le deuxième volet de son cinquième rapport, publié lundi 31 mars.

Le climatologue Hervé Le Treut, qui a participé à l'élaboration de cette synthèse, prévient qu'il faut mener de front limitation des émissions de gaz à effet de serre et adaptation aux conséquences d'une planète plus chaude. (…)

(…) Hervé Le Treut : Il est tard, mais certainement pas trop tard pour tout. Il y a beaucoup de mesures encore possibles. (…) 

Lire LE MONDE 31.03.14 (abonnés) : Les impacts du réchauffement menacent la stabilité mondiale

article de Stéphane Foucart

Les sociétés ne sont pas suffisamment préparées au changement climatique en cours, ce qui met en péril leur sécurité et leur stabilité. C'est le principal constat du rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), adopté et rendu public lundi 31 mars à Yokohama (Japon). A l'automne 2013, le GIEC avait livré un premier volume, consacré à la science climatique stricto sensu (Lire notre article Climat : l'avertissement des pays en développement ) ; ce deuxième opus est, pour sa part, dévolu aux impacts du dérèglement climatique sur les sociétés humaines et les écosystèmes. (…)

vendredi, 28 mars 2014

Evénements

Objectif Arbres

Huangshan Mountains, Study 21, Anhui, China, 2009 - une photo de Michael Kenna

“Objectif Arbres”, Exposition à Paris

La Fondation Anne Fontaine organise la deuxième édition de son exposition itinérante afin de sensibiliser le public aux problèmes environnementaux et de lever des fonds qui seront alloués à des projets de reforestation, notamment dans la Forêt Atlantique Brésilienne. Après le grand succès rencontré à New York, l'exposition sera organisée à Sotheby's Paris, du 28 au 31 Mars 2014. La vente aux enchères se tient le 31 Mars 2014 à 19h. 

L’exposition “Objectif Arbres” réunit les travaux de 35 photographes internationaux. Ils ont apporté leur soutien à ce projet en offrant à la Fondation des photographies inspirées par le thème des arbres. 

• L'opération Objectif Arbres de la Fondation Anne Fontaine. • Quelques-uns des 35 photographes : Laurent Elie Badessi, Martine Franck, Peter Knapp, Sarah Moon, Vincent Munier, Lucille Reyboz, Sebastiao Salgado… • Découvrir la présentation du travail du photographe britannique, Michael Kenna, sur le blog de la Fondation


jeudi, 20 mars 2014

Evénements

Le festival de l'oiseau et de la nature 2014

La 24ème édition du Festival de l'Oiseau et de la Nature en Baie de Somme se déroulera du19 au 27 avril 2014.  

Le festival sur facebook : https://fr-fr.facebook.com/festivaloiseaunature

dimanche, 16 mars 2014

Evénements

Les nuits boréales à la Géode avec Vincent Munier

Les 28 et 29 mars, la Géode présente "Les Nuits Boréales", deux soirées et une après-midi de films polaires, initiées par l’association Pôles actions et ses partenaires, autour du 2e colloque international "Quel avenir pour l'ours polaire" ? .

Ce deuxième colloque a pour objectif de faire le point sur la protection de l’Ours polaire et les menaces qui pèsent sur son habitat. Seront présentées les dernières informations sur l’Ours polaire, les écosystèmes arctiques, la géopolitique de l’Arctique et les conclusions du dernier rapport du GIEC. Ces présentations seront complétées par la projection de films parfois inédits en France, montrant, au travers d’images fortes et objectives, l’évolution de l’Arctique, l’idée-force du colloque étant, par des informations impartiales et argumentées, de fournir à chacun matière à réflexion lui permettant d’agir en toute connaissance de cause. 

Deux films au programme de la soirée du 29 mars, de 20h à 23 h :

- Scandinavie, l’appel du Nord . En avant-première nationale, en présence de Laurent Joffrion et de Vincent Munier

- Babouchka, l’enfer du Pôle . En présence de l’équipe de tournage et de Sébastien Roubinet. Le film sera suivi de son making-of.

SCANDINAVIE, L'APPEL DU NORD

« Scandinavie, l’appel du Nord » propose une immersion inédite en terre scandinave auprès des renards polaires, des rennes sauvages et des boeufs musqués … à travers le regard de Vincent Munier, photographe de renom passionné de nature. Un voyage photographique aux portes du grand Nord.

Réalisateur : Laurent Joffrion.  Auteurs : Vincent Munier et Laurent Joffrion. Musique originale : CharlElie Couture. Production : Bonne Pioche Télévision

BABOUCHKA, L’ENFER DU PÔLE

En 2011, Sébastien Roubinet et son coéquipier, n’ont parcouru que 650km en direction du Pôle en raison d’une défection de la batterie principale. 2013. Nouveau départ ! Nouveau prototype high-tech, un bolide, qui a pour nom Babouchka, extrêmement rapide sur l’eau comme sur la neige ou sur la glace !  Nouvel équipier aussi : Vincent Berthet, aguerri à la navigation et aux zones polaires et de plus excellent caméraman. Seb et Vince ont tous les atouts de leur côté pour relever ce nouveau défi, une des plus grandes aventures maritimes jamais envisagées ! Amener le premier voilier de l’histoire de l’humanité au Pôle Nord ! Traverser l’Océan Arctique sans assistance d’une terre à l’Autre.

Un film de Thierry Robert  avec Sébastien Roubinet et Vincent Berthet Produit par Nicolas Zunino  Le cinquième rêve. Avecla participation de France Télévisions magazine Thalassa et de TV5 Monde, Planète+ Thalassa.

• Le programme du colloque : www.ourspolaire.org/colloques/colloque-2014/programme-2014/

• Le programme des nuits boréales et des animations à la Géode : http://www.ourspolaire.org/colloques/colloque-2014/programme-geode/

• La Géode, nuit du 29 mars : www.lageode.fr/programme/nuits-boreales/nuits-boreales-29-mars 

La Géode 26 avenue Corentin Cariou – 75019 Paris
 www.lageode.fr

 

Polar fox - Norway 2013 © Vincent Munier 

dimanche, 9 février 2014

Développement durable

Minuscule au Festival du Film d'Environnement

Le film d'animation Minuscule - La Vallée des Fourmis Perdues a été sélectionné dans le cadre du 31e Festival International du Film d'Environnement (Fife/Paris). Le film réalisé par Thomas Szabo et Hélène Giraud rend un très joli hommage à la nature. Son tournage a été écologique : la production a choisi de s'engager dans une démarche responsable lors du tournage en prenant en compte l'impact de ses propres actions avec l'aide du programme AGIR de la région PACA et avec l'accompagnement d'Eco Prod à l'ade du Carbon'Clap, calculateur de carbone. Voir notre billet précédent sur le tournage éco-responsable de Minuscule

Le FIFE se déroule du 4 au 11 février 2014 à Paris et en Île-de-France. Le Festival international du film d’environnement, organisé depuis 2004 par la Région Île-de-France, dans le cadre de ses actions en faveur de l’écologie et du développement durable, a pour objectif de sensibiliser tous les publics aux enjeux environnementaux et sociaux du développement durable. C’est un lieu de découverte et d’échange autour des problématiques environnementales et sociétales. Entièrement gratuit, il propose une programmation internationale? Une centaine de films et 22 webdocumentaires donneront des nouvelles du monde, pour cette 31e édition.
Edit du 11.02 : le palmarès 2014 du FIFE

dimanche, 15 décembre 2013

Evénements

Terre des ours, le film

Un film de Guillaume VINCENT, raconté par Marion COTILLARD

produit par  François de Carsalade du Pont, Thierry Commissionat, Benoit Tschieret, Guillaume Vincent : LES FILMS EN VRAC

Le 26 février au cinéma, en 3D

Synopsis 
Kamchatka. Cette terre à l’état sauvage située en Extrême-Orient russe est le royaume des ours bruns. Au fil des saisons, chacun a ses préoccupations : la mère doit nourrir et protéger ses oursons qui veulent explorer le monde avec l'insouciance de leur jeunesse. Un ours tout juste sorti de l’enfance doit trouver sa place dans le monde adulte et gagner son autonomie. Enfin, le mâle doit constamment défendre son territoire et imposer sa force…
Bienvenue sur la Terre des Ours. 

www.terredesours.fr

www.facebook.com/terredesours.fr

mardi, 5 novembre 2013

Evénements

L'époustouflante forêt de Luc Jaquet et Francis Hallé

Un film de Luc Jacquet. Sur une idée originale de Francis Hallé. Une production Bonne Pioche. Au cinéma le 13 novembre 2013

À travers son nouveau film, Luc Jacquet nous emmène dans un extraordinaire voyage au plus profond de la forêt tropicale, au cœur de la vie elle-même. Sa rencontre avec le botaniste Francis Hallé a donné naissance à ce film patrimonial sur les ultimes grandes forêts tropicales, sanctuaires de la biodiversité planétaire. De la première pousse à l’épanouissement des arbres géants de la canopée, en passant par le développement des liens cachés entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui s’écoulent sous nos yeux. Il était une forêt offre une plongée exceptionnelle dans ce monde sauvage qui reste dans son état originel en parfait équilibre et où chaque organisme - du plus petit au plus grand - joue un rôle essentiel.

Apprendre la nature 

Découvrez l'espace "Apprendre la nature" sur le site de Wild-Touch, l'association de Luc Jaquet. Le botaniste Francis Hallé (qui est à l'origine du projet cinématographique) a joué les professeurs le temps de 14 vidéos pédagogiques présentant les forêts tropicales primaires

Sensibiliser les enfants et les adolescents à la beauté des forêts tropicales et leur faire comprendre le rôle important que ces forêts tiennent dans le maintien global de l’équilibre de notre planète est un objectif clé des activités de Wild-Touch. Différents outils et activités sont ainsi développés par Wild-Touch en collaboration avec des partenaires pour toucher les enfants en cycle primaire et secondaire, ainsi que des groupes d’enfants en activités extra-scolaires.

Pastilles vidéos pédagogiques

Wild-Touch a suivi Francis Hallé dans les forêts tropicales du Pérou et du Gabon. Dans le cadre d’une série de pastilles vidéo pédagogiques, il prend le temps d’expliquer les phénomènes scientifiques cachés dans ces forêts, en donnant des exemples variés et détaillés. Voir les vidéos ci-dessous et les fiches pédagogiques associées à chaque épisode.

Kits pédagogiques en partenariat avec le CRDP

En partenariat avec le Centre Régional de Documentation Pédagogique de l’Académie de Paris (CRDP), Wild-Touch propose des documents d’accompagnement pédagogique autour du film IL ÉTAIT UNE FORÊT. Ces kits éducatifs sont disponibles sur Séance +, le site internet du CRDP.

Ateliers ludiques et pédagogiques avec Les Petits Débrouillards

En parallèle, Wild-Touch propose un stand événementiel d’animation scientifique sur la thématique de la forêt en partenariat avec Les Petits Débrouillards. Les animateurs prévoient une séquence d’expériences et de manipulations pouvant s’adapter suivant la disponibilité du public. Ces activités invitent à la réflexion sur la sauvegarde des forêts tropicales primaires.

vendredi, 27 septembre 2013

Livres - articles

Les coulisses du GIEC

Les experts du climat passés à la loupe ! Dans son N° 274 septembre-octobre, CNRS le journal vous propose de pénétrer dans les coulisses de la climatologie. Vous découvrirez comment travaille le Giec, la manière dont les scientifiques traquent les humeurs de notre climat et leurs incertitudes face à un phénomène aussi complexe. 

Feuilletez cnrs le journal n° 274 (fonctionne aussi sur les iPad, iPhone, iPod Touch et Android) ou téléchargez gratuitement cnrs le journal n° 274 en version PDF (5 Mo) :

http://www2.cnrs.fr/journal/

La responsabilité de l’homme dans le réchauffement climatique est plus certaine que jamais et la température moyenne de la Terre devrait encore grimper de 0,3 à 4,8°C d’ici 2100, selon le nouveau (5e) rapport des experts du climat du Giec adopté vendredi à Stockholm. (Source de la citation - 27/0913)

dimanche, 22 septembre 2013

Evénements

Regards d'artistes avec Vincent Munier

EXPOSITION IL ÉTAIT UNE FORÊT – REGARDS D’ARTISTES - MONACO ET LE HAVRE

Wild-Touch a emmené des artistes en résidence au cœur des forêts tropicales, sur les lieux de tournage d’Il était une forêt, le nouveau film de Luc Jacquet, sur une idée du botaniste Francis Hallé, qui sortira au cinéma le 13 novembre prochain. Ils sont une dizaine à être partis à la découverte aux pays des arbres. Au Gabon ou au Pérou, ils ont laissé libre cours à leur sensibilité et retranscrit ce que la forêt tropicale leur a inspiré.

Après l'exposition au Parc André Citröen cet été, voici une deuxième série d'artistes : du 23 septembre au 30 octobre 2013, des photographies d’exception prises dans ces forêts tropicales par Sarah Del Ben, Vincent Munier et Micheline Pelletier seront exposées d'une part à Monaco et d'autre part au Havre et à Sainte-Adresse dans le cadre du LH Forum (jusqu'au 14/10)

« Avant d’aborder toute notion de conservation, il faut d’abord apprendre à ressentir. Je souhaite offrir au grand public une plongée exceptionnelle au sein de ces ultimes espaces de nature sauvage. Présenter la nature de façon sensible pour émouvoir et émerveiller les hommes afin de recréer ce lien indispensable qui nous unit à elle. » Luc Jaquet

samedi, 6 juillet 2013

Nature

Il était une Forêt - Regards d'artistes

Une résidence d'artistes en pleine forêt tropicale primaire au Gabon, sur le tournage du prochain film  de Luc Jaquet et Francis Hallé, c'est l'expérience inédite qu'ont vécu l’aquarelliste Mark Alsterlind, le peintre Charles Belle et le sculpteur Vincent Lajarige. Ils ont laissé libre cours à leur sensibilité et retranscrit ce que leur inspirait cet univers. Découvrez leurs œuvres dans la Serre du Parc André Citroën à Paris.

Exposition gratuite jusqu'au 28 juillet, 
Serre du Parc André Citroën. du vendredi au dimanche de 12h à 20h
Ateliers ludiques et pédagogiques tous les samedis de 12h à 19h
Accès : Quai André Citroën, PARIS 15e Métro ligne 10 « Javel – André Citroën », RER C « Javel », Bus 42, 88

- page 2 de 15 -