Imaginature entête du blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, 9 janvier 2015

Evénements

Expo hommage à Charlie Hebdo au Musée Tomi Ungerer

Post-Scriptum : Hommage à « Charlie » : France 3 diffuse « Caricaturistes, fantassins de la démocratie » à 22h45 ce jour
En hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo, France 3 a décidé de modifier ses programmes, en diffusant le documentaire Caricaturistes, fantassins de la démocratie vendredi 9 janvier à 22 h 45. Ce film de Stéphanie Valloatto, présenté au Festival de Cannes en mai 2014, en séance spéciale (hors compétition), met en scène douze caricaturistes de différents pays (dont le Français Plantu), filmés dans leur quotidien (…) Lire tout l'article du journal Le Monde, source de l'info.

Compte tenu de "l’inlassable combat de Tomi Ungerer pour les libertés, la justice et la paix", il était logique que le Musée Ungerer de Strasbourg - centre international de l'illustration - organise une expo hommage aux dessinateurs assassinés  — Cabu, Charb, Honoré, Tignous et Wolinski — dans l'attaque terroriste contre Charlie Hebdo du 7 janvier 2015, des illustrateurs "dont l’audace, la vigilance, l’engagement et le talent marqueront à jamais leur époque."

Cet hommage consiste en la présentation de numéros historiques d’Hara-Kiri et de Charlie Hebdo, de plusieurs dessins originaux des illustrateurs disparus, accompagnée documents audiovisuels.

En italiques, extrait du communiqué de la Ville de Strasbourg

EXPO HOMMAGE à CHARLIE HEBDO 

du samedi 10 au dimanche 18 janvier 2015. 

Accès  gratuit le samedi 10 et dimanche 11 janvier pour permettre au plus grand nombre de s’y associer.

Il est à noter que l'exposition qui se tient en ce moment au Musée Ungerer et jusqu'au 1er mars 2015 est consacrée à "Bosc, l’un des plus grands dessinateurs d’humour et de satire que la France ait connu au xxe siècle. Il est l’un des pères du dessin d’humour moderne, inspirateur de Boll, Bretécher, Cabu, Copi, Loup, Reiser, Wolinski, ami de Chaval, Desclozeaux, Folon, Morez, Mose, Sempé et Tetsu, et bien d’autres encore." 


Son œuvre, qui a traversé les modes et les années, compte plus de trois mille dessins publiés dans des journaux français et étrangers, et de nombreux albums. Bosc a décortiqué son époque et a pressenti la nôtre, avec intuition et lucidité. Inspiré par les dessins américains du New Yorker, son trait minimaliste nous livre un univers à la fois poétique et rempli d’une douce amertume.

L’exposition propose 250 dessins originaux et documents, provenant essentiellement de collections privées françaises et étrangères et d’institutions publiques comme la BnF et le Musée Calvet d’Avignon.

MUSEE TOMI UNGERER Villa Greiner | 2, avenue de la Marseillaise | STRASBOURG | tél. 03 69 06 37 27 | 

jeudi, 25 décembre 2014

Photographie

Le calendrier 2015 du photographe Vincent Munier

Un magnifique calendrier comme chaque année avec 12 photographies de Vincent Munier : 12 espèces d'animaux sauvages vivant en France, 

édité en soutien aux actions de l'ASPAS (Association de Sauvegarde et de Protection des Animaux Sauvages).

http://www.vincentmunier.com/shop/fr/

mercredi, 19 novembre 2014

Livres - articles

Giuseppe Penone à découvrir à Grenoble et dans le n°67 de L'Alpe

Giuseppe Penone à découvrir dans le N° 67 de la Revue L'Alpe et jusqu'au 22 février 2015 au Musée de Grenoble

Né dans les Alpes, cet artiste majeur est accueilli à Grenoble pour sa première grande exposition dans un musée français après la rétrospective que lui avait consacré le Centre Pompidou il y a dix ans. L’occasion d’aller rencontrer chez lui, en ses terres, une personnalité forte et attachante de l’art contemporain. Par Pascal Kober, rédacteur en chef de L’Alpe.

Evoquer l'œuvre de Giuseppe Penone conduit invariablement à parler de la nature, au sens plein et primordial du mot, comme origine et source toujours renouvelée de son inspiration. Le terme même d'inspiration paraît ici un peu faible, tant les liens qui unissent l'artiste aux Eléments sont d'une singulière puissance. 

[…]

Il n'empêche que, benjamin des protagonistes de l'Arte Povera, il entame dès 1968 - il n'a alors que 21 ans - l'une des oeuvres les plus intenses et les plus riches de ces trente dernières années. Son approche de la nature s'appuie avant tout sur celle de notre corps durant la longue chaîne de l'évolution humaine. Connaissance intuitive, infra-verbale, que nos sens nous transmettent lorsque soudain ils reconnaissent une sensation tactile, une odeur, une image, une saveur ou un son, et qui marque de son sceau l'alliance, chaque fois renouvelée, de l'homme avec l'Univers. Aussi l'artiste se fait-il tout d'abord réceptacle : corps ouvert au monde, aux forces qui l'animent, aux énergies qui le traversent. Pour être ensuite celui par qui s'exprime la nature dans ses manifestations les plus imperceptibles (la croissance, le souffle, l'érosion...) en des gestes simples et primordiaux, des formes d'une étrange familiarité, essentielles et belles.

Source : Art Point France

 

Penone, vision empathique et paradoxale d'un monde décrypté jusqu'à l'intime

Arte Povera ou l'infinie richesse de la pauvreté

Penone ne cherche pas le beau, il se met à son écoute. Il entre dans la trame de l'univers qui nous entoure, en cherche la source, l'observe, la fixe, et parfois en détourne les éléments de leur cycle naturel pour mieux en restituer la réalité. 

[…]

Nous sommes face à une nature omniprésente, presque familière à nos mémoires et à nos regards habitués à emmagasiner mécaniquement notre environnement, mais elle est, ici, décryptée et dévoilée jusque dans sa partie intime et invisible. 

Edith Lassiat
Paris, septembre 2004  (Rétrospective à Beaubourg)

Source : Exporevue.com


Giuseppe PENONE
jusqu'au 22 février 2015 au Musée de Grenoble 

5, place Lavalette 38000 Grenoble 

Téléphone : 04 76 63 44 44

Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h00 à 18h30


L’Alpe veut aider à faire en sorte que notre monde se construise non sur le fanatisme mais sur la culture, la tolérance et la curiosité.

L’esprit de L’Alpe

À bien des égards, L’Alpe est un OVNI dans le monde de la presse et représente une belle aventure journalistique, totalement atypique en Europe. Inspirée par quelques grands ancêtres comme Le Chasse-Marée (revue d’ethnologie maritime, créée par Bernard Cadoret en… 1981 !) ou d’autres, plus régionaux comme 303 (la revue culturelle des pays de Loire, créée par Jacques Cailleteau en 1984) ou Le Festin (patrimoine et culture en Aquitaine, créée par Xavier Rosan en 1989), elle est aujourd’hui suivie avec beaucoup de bonheur par d’autres remarquables revues plus généralistes comme XXI (l’information grand format) ou encore 6 Mois (le XXIe siècle en images).

Lancé en 1998 par un éditeur grenoblois (Jacques Glénat) en collaboration avec une grande institution culturelle publique (le Musée dauphinois), ce trimestriel thématique veut faire partager au public, sous la responsabilité d’une équipe de journalistes, les recherches des scientifiques qui étudient l’arc alpin. En somme, un regard nouveau sur le monde alpin européen, sa diversité culturelle, ses patrimoines et bien évidemment son devenir. L’Alpe surprend par la pertinence de ses analyses (des textes de création confiés aux meilleurs spécialistes) et par la qualité, inégalée, de son iconographie qui dépasse les chromos pour s’intéresser à l’envers du décor.

Architecturée autour d’un dossier principal qui occupe environ 60 des 100 pages de chaque numéro, la revue utilise les apports des sciences humaines pour porter un regard inédit et (im)pertinent sur le monde alpin dans toutes ses composantes.

L’Alpe est également attachée à l’actualité et à la prospective.

Publiée et imprimée en région, L’Alpe est diffusée à l’international, en kiosques, en librairies et sur abonnement : France, bien sûr, mais aussi Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Grande-Bretagne, Italie, Luxembourg et Suisse et même jusqu’au Canada, au Maroc, en Nouvelle-Zélande, en Slovénie, en Tchéquie ou encore aux USA.

Pour vous abonnez-vous à l'Alpe ici : http://www.lalpe.com/abonnements/

samedi, 25 octobre 2014

Livres - articles

Empoisonnement universel : crime impuni ?

Un empoisonnement universel : Comment les produits chimiques ont envahi la planète par Fabrice Nicolino

Le résumé de l'éditeur :

C’est un livre sans précédent. Jamais on n’avait essayé de réunir tous les points pour faire enfin apparaître le dessin complet. Comment en est-on arrivé là ? Comment et pourquoi l’industrie chimique a pu libérer dans l’eau, dans l’air, dans le sol, dans les aliments, et jusque dans le sang des nouveau-nés plus de 70 millions de molécules chimiques, toute différentes les unes des autres ? Quels sont les liens entre le temps des alchimistes et celui du prix Nobel de chimie Fritz Haber, grand criminel de guerre ? D’où viennent Bayer, BASF, Dow Chemical, DuPont, Rhône-Poulenc ? Comment est-on passé de la bakélite des boules de billard et des combinés du téléphone au nylon, puis au DDT et aux perturbateurs endocriniens ? Pourquoi des maladies comme le cancer, l’obésité, le diabète, Alzheimer , Parkinson, l’asthme et même l’autisme flambent toutes en même temps ? Qui est Théo Colborn, la Rachel Carson du XXIe siècle ? Pourquoi l’OMS, la FAO, l’ONU ne bougent-elles pas ? Pourquoi les agences de protection françaises regardent-elles ailleurs ? Comment les normes officielles ont-elles été truquées ? Que contient vraiment l’eau dite potable ? Comme les transnationales ont-elles organisé une désinformation planétaire sur cet empoisonnement universel ? Y a-t-il une chance de s’en sortir ? Pour la première fois, tout le dossier est enfin rendu public. Il est effrayant, mais un peuple adulte n’a-t-il pas le droit de savoir ? Ce livre, qui donne des noms, des faits, des accointances, ne peut rester sans réponse. C’est l’heure de se lever.

Publié aux Editions : Les Liens qui Libèrent

ISBN : 9791020901736

- le blog de Fabrice Nicolino : Planète sans Visa

http://fabrice-nicolino.com/index.php

- Fabrice Nicolino et son livre dans CO2 Mon Amour l'émission de Denis Cheyssoux sur France Inter 

http://www.franceinter.fr/emission-co2-mon-amour-fabrice-nicolino-linvite-de-co2-pour-son-enquete-sur-la-chimie

mercredi, 20 août 2014

Evénements

Le festival de Ménigoute fête ses 30 ans


Le Festival du film ornithologique de Ménigoute va fêter son 30e anniversaire  cet automne. Cette 30e édition du rendez-vous incontournable pour les amoureux de la nature et plus particulièrement de l'ornithologie se déroulera pendant les vacances scolaires de la Toussaint, du mardi 28 octobre au dimanche 2 novembre 2014. 

Au programme et en compétition, la projection d’une trentaine de documentaires naturalistes tournés dans le monde entier, une sélection de films récents pour la plupart en exclusivité française (la liste sera publiée courant septembre sur le site) !  Un jury de professionnels présidé par  Jean-Jacques Fresko, rédacteur en chef du magazine Terre Sauvage, attribuera 8 prix qui seront proclamés le samedi 1er novembre. Dans le jury, on peut noter la présence de l'écrivain Pascal Dessaint, de Martin Davies de la Société Royale de Protection des Oiseaux, représentant Birdlife International et la LPO, de Bertrant Posse, rédacteur de la revue ornithologique suisse Nos Oiseaux et de Luis Miguel Ruiz Gordon, réalisateur espagnol de documentaires animaliers.

Durant les 6 jours du festival, des conférences, des sorties, un forum de la nature avec 90 exposants, un salon d’art animalier et tout un panel d’animations et d’initiation à la nature pour tous les âges ainsi qu'un concours photo cette année, sur le thème de l'oiseau. 

Sarah Del Ben, cinéaste animalière et photographe, est l’auteur de la photographie de l’affiche du 30e Festival. Elle est l'invitée d’honneur du salon d’art animalier. Ancienne étudiante de l'IFFCAM (Institut Francophone de Formation au Cinéma Animalier de Ménigoute), elle a été Assistante de Luc Jacquet pour le film "Il était une forêt".

Les courts métrages réalisés par les étudiants de l'IFFCAM sont projetés dans le cadre du festival "off". Cette initiative inaugurée depuis 2007 connaît un franc succès et permet aux jeunes réalisateurs de se confronter à l'appréciation du public. Ces étudiants constituent par ailleurs un jury dédié à l'attribution de l'un des 8 prix du festival, le prix spécial "Jeune Regard".

De nombreux événements et réjouissances vont marquer cette 30e édition. Rendez-vous sur le site internet du Festival et consultez le programme joint à ce billet.

LE FESTIVAL EN BREF

Le site internet du Festival
Le blog du festival (archives 2013 en attendant la nouvelle édition)
• Les dates : 28 octobre au 2 novembre 2014 
• Cinéma animalier : une 30aine de documentaires
• Forum découvertes nature et patrimoine
• Ateliers, animations, sorties natures, pour petits et grands, rencontres, conférences, tables rondes
• Salon d'art animalier / expositions (sculpteurs, peintres, illustrateurs, photographes)
Mainate TV la Web TV du festival désormais portée par l'association BiodiversiTV présidée par le prestigieux réalisateur Jacques Malaterre
• Concours photo ouvert à tous :  inscriptions jusqu'au 30 septembre (voir le site); thème l'oiseau; 4 catégories : oiseaux des champs, oiseaux des bois et forêts, oiseaux des rivières, zones humides et littoral; oiseaux des villes et villages. Remise des prix le 2 novembre
• Labellisé "Ecomanifestation" par l'Ademe et la région Poitou-Charentes 
Le Festival de Ménigoute créé en 1985 est organisé par l’association MAINATE (Ménigoute Animation Internationale Nature Environnement) avec l'aide de nombreux bénévoles et en partenariat avec l'IFFCAM
En pièce jointe dans la page du billet le programme complet de cette édition

dimanche, 15 juin 2014

Environnement

API days, la fête des abeilles

C'est cinquième édition des Journées Nationales APIdays ! La grande fête de l'abeille !

Collectivités et entreprises se mobilisent pour la sauvegarde de l’abeille. Thème central de cette édition : l’Apiculture familiale en France et dans le monde en lien avec l’Année internationale de l’agriculture familiale. 

Les apiculteurs de l’UNAF et leurs partenaires vous donnent rendez-vous pour cet événement grand public gratuit, festif, pédagogique et militant en faveur de l’abeille, dans plus de quatre-vingt villes en France et dans les DOM-TOM. 

API days du 19 au 24 juin 2014


Organisateur = l'UNAF Union Nationale de l'Apiculture Française / Organisation à but non lucratif
La page Facebook de l'Union Nationale de l'Apiculture Française  / Abeille Sentinelle de l'environnement
Le site web de de l'Union Nationale de l'Apiculture Française  / Abeille Sentinelle de l'environnement
Pour mémoire : Lancé en Décembre 2005, par l’Union Nationale de l’Apiculture Française, « l’Abeille, sentinelle de l’environnement® » est un programme national de sensibilisation et d’information du grand public, des collectivités territoriales et des entreprises à la sauvegarde de l’abeille et des pollinisateurs sauvages.

vendredi, 18 avril 2014

Evénements

Les chèvres de ma mère

Documentaire de Sophie Audier. Durée : 1h40. Grand Prix du Festival de Valenciennes

La (bonne) critique de Libération du 18 avril 2014 par Bruno Icher : "Mes chèvres et tendres"

samedi, 12 avril 2014

Evénements

African Safari 3D


Une affiche originale et d'une très belle facture graphique pour un projet séduisant de prime abord :
montrer la faune sauvage africaine au travers d'un documentaire safari photographique, une expédition de 6000 km du désert de Namibie jusqu'au Kilimanjaro, et surtout en images 3D, ce qui n'avait jamais été fait. Mais à l'arrivée, déception en raison d'un scénario évanescent, pas de trame narrative consistante pour accrocher le spectateur, aucune bande son digne d'intérêt et pas de vrai étayage scientifique du propos. Dommage. Car on se prend à rêver à ce qu'aurait pu être ce film compte tenu des moyens mis en œuvre. Il se rattrape vaguement par une mise au devant de la scène des "coulisses" techniques, dont un ballon "revisité" tout exprès par l'aéronaute français Dany Cleyet Marrel. Sur le "Cinébulle", au lieu d'une lourde nacelle panier, s'arrime un banc en aluminium léger comportant une hélice, ce qui permet de diriger l'engin au lieu de le laisser dériver au gré du vent et augmente considérablement les possibilités de vol et offre quelques plans au ras de l'eau ou des arbres assez sympas. Quelques gros plans 3D intéressants des animaux : un beau manteau de panthère, un œil d'éléphant, une défense… Finalement même avec l'apport de la 3D, le réalisateur américain Ben Stassen ne vient guère concurrencer nos spécialistes français du genre, Yann Arthus Bertrand, Nicolas Hulot ou Luc Jaquet…

Documentaire 1h26 VF 3D • Sortie en salles : le 16 avril 2014 • Le site web : www.africansafari3d.fr

 

vendredi, 11 avril 2014

Livres - articles

Pierre Rabhi, semeur d'espoir sur France 5

bf

La Grande Librairie sur France 5, émission du jeudi 10 avril 2014 : invités Pierre Rabhi et Jean-Marie Le Clézio : à revoir sur Pluzz.fr pendant 7 jours.
L'émission : Trois ans après son recueil de nouvelles «Histoire du pied et autres fantaisies», JMG Le Clézio revient avec «Tempête, deux novellas», publié dans la collection Blanche chez Gallimard, deux longues nouvelles. L'une se déroule sur une île de la mer du Japon, l'autre à Paris. Pierre Rabhi publie quant à lui «Semeur d'espoirs», chez Actes Sud, un long entretien avec Olivier Le Naire au cours duquel les deux hommes ont évoqué la religion, l'amour, la vieillesse, le désarroi des jeunes, le sens de l'Histoire, la non-violence, le travail, l'éducation, le statut de la femme, le mariage homosexuel, la procréation médicalement assistée, le nucléaire, la politique et, bien sûr, l'écologie.
• Le blog de Pierre Rabhi • Colibris le mouvement : le livre "Semeur d'espoir" 

mardi, 8 avril 2014

Evénements

Le festival international du film aventure & découverte

Si vous l'avez raté à la Géode lors des Nuits Boréales, encore une belle occasion de le découvrir en avant-première : le film "Scandinavie, l'appel du Nord", réalisé par Laurent Joffrion, sera projeté le 15 avril en sa présence et celle de Vincent Munier au Festival international du Film d'Aventure et Découverte de Val d'Isère. Il est sélectionné pour la compétition !

Cette 18e édition du festival, dont le partenaire est le magazine Grands Reportages, se déroule du 14 au 17 avril 2014 et aligne 11 films, exploits sportifs, exploration de terres sauvages, rencontres avec des peuples du bout du monde... dans sa compétition à découvrir ici. Sylvain Tesson présentera les soirées gratuites et ouvertes à tous.

Nous, on a des chouchous ! Tout au sommet bien sûr, cela va sans dire, le "Scandinavie" de Laurent Joffrion et Vincent Munier. Et nous intriguent, nous tentent, nous allèchent aussi ces 3 autres documentaires :  "Sur le fil de Darwin", traversée de la cordillère de Darwin, en Terre de Feu, expédition, jusque-là réputée impossible,"The Sun Trip", une course, vrai road movie, de vélos solaires entre la Savoie et le Kazakhstan, et le fascinant "Cœlacanthe", Laurent Ballestra face au colosse de deux mètres, rare et inaccessible, considéré comme la plus grande découverte zoologique du XXème siècle 

SCANDINAVIE, AUX PORTES DU GRAND NORD

Avant-première - 52 MIN- France- 2013- VF - Réalisation : Laurent Joffrion - Productions : Bonne Pioche Télévision

"Scandinavie, l'appel du Nord" propose une immersion inédite dans les parcs nationaux de Norvège, à travers le regard de Vincent Munier, photographe de renom passionné de nature. Les tourbières en fond de vallée, la taïga aux couleurs de l'automne, les plateaux de toundra au coeur de l'hiver… D'un décor naturel à l'autre, le photographe partage son expérience de la vie sauvage et ses images du monde animal. Rencontres insolites avec les renards polaires, visions d'un autre âge avec les rennes, confrontations primitives avec les boeufs musqués… Ce voyage photographique révèle les étendues nordiques sous un angle nouveau, intimiste et poétique, même dans les conditions les plus difficiles.

La bande-annonce

SUR LE FIL DE DARWIN

Six alpinistes français, membres du GMHM (Groupe Militaire de Haute Montage basé à Chamonix), ont réalisé une première mondiale: La traversée de la cordillère de Darwin, en Terre de Feu. Cette expédition était jusque-là réputée impossible. Pendant 30 jours, ils ont filmé leur progression incertaine et extrêmement dangereuse sur ces glaciers du bout du monde, soumis aux pires conditions météorologiques de la planète, où ils ne pouvaient compter sur aucun secours. Comment, seuls au monde, ont-ils réussi là où toutes les tentatives précédentes avaient échoué? Grâce à ce document exceptionnel, dévoilant des paysages uniques et grandioses, ils nous invitent à vivre de l'intérieur cette aventure humaine au cœur de l'une des dernières régions inexplorées du monde. 

THE SUN TRIP 

Le 15 juin 2013, 31 hommes et femmes, aux profils et aux âges très variés, prenaient le départ de la première édition du «Sun Trip», une aventure réservée aux vélos solaires proposant un parcours en itinéraire libre entre la France (Savoie) et le Kazakhstan (Astana). Ce film vous plongera dans l’ambiance de la course, en tête de peloton, mais vous fera surtout vivre une épopée humaine inédite, sur la route des grandes steppes d’Asie Centrale. Dans la joie ou la souffrance, des rires aux larmes, les aventuriers donneront un autre visage à la mobilité solaire et construiront le mythe d’un événement qui ne demande qu’à grandir.

LE COELACANTHE, PLONGEE VERS NOS ORIGINES

On croyait le cœlacanthe disparu depuis 65 millions d'années, jusqu’en 1938 où un individu a été retrouvé dans les filets d’un pêcheur ! Mais ce colosse de deux mètres, rare et inaccessible, est resté encore caché un demi-siècle avant qu’un sous-marin en ramène les premières vidéos en 1985. Il est considéré comme la plus grande découverte zoologique du XXème siècle. En 2010, le biologiste marin et photographe Laurent Ballesta a réussi à l’approcher en plongée autonome, prouvant ainsi qu'il est accessible grâce à ces nouvelles technologies. En 2013, il y retourne, appuyé par une équipe scientifique internationale composée de généticiens, paléontologues et biologistes, afin d'étudier et percer les mystères du cœlacanthe, preuve vivante de la sortie des eaux il y a 370 millions d’années, marquant le passage des poissons aux premiers vertébrés terrestres à quatre pattes. A plus de 120 mètres de fond, ces plongées techniques et éprouvantes vont permettre pour la première fois de réaliser des observations et des expériences scientifiques au contact de cœlacanthes vivants. Un voyage dans le temps… 

Toutes les bandes annonces et les présentations des 11 films de la compétition sur la page dédiée du site de Grands Reportages

- page 1 de 15